A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T U V W Z
Label Qualitel Le Label Qualitel a été créé en 1974 à l ' initiative du Ministère du Logement pour promouvoir la qualité des logements neufs. C’est le label le plus complet sur les aspects liés à la conception technique des logements neufs. Il ne revêt aucun caractère d'obligation mais relève d'une démarche de qualité volontaire. Il certifie la preuve officielle que le projet a été évalué rigoureusement et satisfait, à la conception, aux exigences requises pour l'attribution du Label Qualitel. Il certifie des niveaux de performances techniques dans 7 domaines la protection contre les bruits émis à l’intérieur du bâtiment et à l’extérieur des bâtiments, les charges prévisionnelles de chauffage et d’eau chaude sanitaire, le confort thermique d’été, la plomberie- sanitaire, l’électricité et le coût d’entretien des toitures et des façades.
Laitance liquide blanchâtre, mélange d’eau et de ciment, qui apparaît à la surface du béton lorsque le mortier et les agrégats se séparent.
Lambourde Pièce de bois ou poutrelle métallique supportant les frises d’un parquet ou pièce de bois encastrée le long des murs pour soutenir les abouts des solives d’un plancher.
Lambrequins Appelés souvent ""dentelles"", ce sont ces ouvrages décoratifs verticaux placés en bout (rive) de couverture. Toujours superbement décoratif et très classique dans nos îles.
Lambris Panneaux de bois assemblés utilisés en revêtement à titre décoratif. 
Lamellé-collé Ensemble de couches très fines de bois (lamelles) collées entre elles. Très résistant, ce matériau s'utilise notamment en poutres et dans les charpentes. 
Lanterneau Surélévation de comble permettant d'éclairer ou de ventiler par les côtés du lanterneau. 
Laque Dans la Chine ancienne, la technique de la laque consistait à superposer plusieurs dizaines de couches très fines de vernis extrait d'arbres indigènes. Aujourd'hui, la laque n'est parfois qu'un banal produit appliqué en une seule couche et composé de polyuréthane, de cellulose ou même d'acryliques aquasolubles.
Larmier Cannelure en demi-cercle, située en sous- face d'un rebord de fenêtre ou de porte- fenêtre et destinée à stopper l'écoulement de l'eau sous la sous-face. 
Lasure  Peinture ou vernis permettant la coloration et la protection du bois tout en laissant apparent son veinage. 
Latex A l'origine, émulsion de caoutchouc naturel tirée de l'hévéa, puis produit de synthèse qui servit à la fabrication des premières peintures diluables à l'eau (émulsions). Le liant  ""latex synthétique "" coûteux, est aujourd'hui remplacé par l'acétate de vinyle ou la résine acrylique et leurs nombreux dérivés. Le terme  ""latex"" bien qu'impropre, est toujours utilisé pour désigner ce type de peinture d'aspect caoutchouteux. 
Lathekin outil servant à ouvrir les rainures de plomb pour faciliter la pose du verre, généralement fait de bois dur ou d'os.
Latte Longue pièce de charpente en bois, mince, étroite et plate sur laquelle on pose les tuiles ou les ardoises d'un toit. Synonyme: volige. 
Lauze Pierre plate servant de couverture essentiellement dans les régions d~ montagne. D'un poids très important, ce matériau est aujourd'hui extrêmement peu utilisé. 
Les cinq points d'une architecture nouvelle. En 1927, un an avant de recevoir la commande de la villa Savoye, Le Corbusier théorise les acquis stylistiques du Mouvement moderne en promulguant cinq principes fondamentaux Les 5 points d'une architecture nouvelle qui deviendront en quelque sorte les figures obligées de tout bâtiment se réclamant de cette tendance. Édifice conçu comme manifeste, la villa Savoye exprime chacun de ces principes dans tout son radicalisme Les pilotis. Il s'agit de libérer le sol de l'emprise du rez-de-chaussée du bâtiment, de manière à dégager plus de jardin en pleine terre et ménager des transparences visuelles à travers l'édifice • Le toit-jardin. La surface récupérée au niveau du sol est à nouveau gagnée au sommet du bâtiment. Grâce au béton armé, on n'a plus besoin de réaliser des combles en pente des terrasses plates et accessibles, éventuellement plantées, les remplacent avantageusement. Le bâtiment se détache nettement sur le ciel par une ligne horizontale pure, sans corniche ni acrotère • Le plan libre. Ce point est le plus important. Au ""plan paralysé"" des constructions traditionnelles - où les cloisons entre les pièces sont des murs porteurs qui doivent nécessairement se superposer les uns les autres, d'étage en étage - il oppose la dissociation des fonctions structurelles. Les dalles de béton des planchers reposent sur des poteaux régulièrement disposés en de grandes distances les uns des autres, tandis que les cloisons sont implantées selon les seuls besoins de la commande et des effets architecturaux souhaités. [L'enveloppe du bâtiment est elle aussi indépendante de sa structure. Les poteaux peuvent être placés en retrait des façades à l'intérieur de l'édifice. La composition de la façade - le positionnement des ouvertures - est théoriquement dictée par les seuls impératifs d'éclairement et de vues depuis l'intérieur • La fenêtre en longueur. Toujours grâce au béton qui a ""libéré "" le plan et la façade, les ouvertures peuvent courir sans interruption d'un bout à l'autre de la construction. La fenêtre en longueur ou en bandeau qui favorise des vues panoramiques, reste encore de nos jours la marque de fabrique de la modernité architecturale.
Liant Substance généralement liquide associée à un solvant qui emprisonne les particules de pigment et forme un film solide après séchage. Les protéines remplissent très bien ce rôle, d'où le grand nombre de protéines animales et végétales mises à contribution : huile de lin, caséine, gomme arabique, gélatines, etc. Sans liant la peinture s'effriterait. Le liant est l'élément de base de la peinture qui permet de la caractériser (peinture à l'huile, glycéro, cellulosique, vinylique, alkyde, acrylique, etc).
Liant vinylique Colle synthétique émulsionnée avec de l'eau
Limon  Pièce en bois en béton ou en métal supportant les marches d'un escalier ou recevant l'extrémité des marches
Linoléum Revêtement de sol à base d'huile de lin et de gomme qui est coulé en place sur la dalle du plancher.
Linteau Pièce horizontale de forme allongée reposant sur deux jambages d'une baie et soutenant une maçonnerie. Poutre horizontale au-dessus d'une ouverture (porte ou fenêtre).
Listel Carrelage de forme très allongé, utilisé en frise pour son effet décoratif. Aujourd'hui, des fabricants proposent aussi des listels en plastique, vendus au mètre. 
Logement ""accession"" Logement répondant à certaines normes, et au propriétaire duquel on peut accorder un prêt dans le but d'acquérir ce même logement.
Logement ""accession"" Logements offerts en ""accession à la propriété"" avec des prêts immobiliers préférentiels suivant les revenus de l'accédant.
Logement Correspond en moyenne, pour des calculs de densité, à 90m2 SHON.
Logement social Logement qui bénéficie d'une subvention de l'état. Exemples HLM, foyer logement étudiants, maison de retraite non privée.
Logements NA Logements non aidés. C’est à dire les logements qui ne bénéficient pas d’une subvention de l’état.
Logements PLA Les logements PLA sont destinés à des familles ayant des faibles revenus (exemple une famille de 4 personnes, avec 2 salaires, y a droit si elle gagne moins de 16500 francs par mois). D'après une association de Paris. 1996. Le Prêt Locatif Aidé est un prêt à long terme à taux privilégié, accordé par la Caisse des Dépôts et Consignations aux organismes d'Hlm et aux Sem, pour la construction, I'acquisition ou l'amélioration des logements sociaux à loyers modérés (décret du 27 juillet 1977).
Logements PLAI Logements destinés à des familles ayant des revenus très faibles (exemple une famille de 4 personnes avec 2 salaires, y a droit si elle gagne moins de 7800 francs par mois).
Logements PLIa Logements de catégorie intermédiaire anciens. Sigle utilisé pour les programmes de logements dans la présentation des Zones d'Aménagement concertées par la direction de l'aménagement urbain de Paris.
Logements PLIn Logements de catégorie intermédiaire nouveaux. Application du cahier des charges des logements intermédiaires. Sigle utilisé pour les programmes de logements dans la présentation des Zones d'Aménagement concertées par la direction de l'aménagement urbain de Paris.
Logements PLS Prêts Locatifs Sociaux (catégorie intermédiaire). Sigle utilisé pour les programmes de logements dans la présentation des Zones d'Aménagement concertées par la direction de l'aménagement urbain de Paris.
Loggia Balcon couvert et fermé latéralement, ne faisant pas saillie par rapport au plan de la façade. 
Longeron pièce maîtresse d’une construction disposée dans le sens de la longueur.
Lucarne Ouvrage établi en saillie sur une toiture et permettant d’éclairer et de ventiler les combles, d’accéder à la couverture. L’importance et le forme des lucarnes dépendent de leur fonction. Les plus petites, outeaux, œil de bœuf ou chien assis, assurent, comme les chatières, un rôle de ventilation. Les lucarnes d’accès peuvent servir de monte-charge, si elles se composent d’une poulie sous auvent et d’une plate-forme à trappe. Les lucarnes à fenêtres ont pour but principal de rendre les combles habitables leur forme varie selon la nature du toit (droit, brisé ou à surcroît). Parmi les lucarnes de charpente, on distingue celles à toit unique et droit, à contre-pente (lucarne retroussée ou à demoiselle), ou à pente concourante (lucarne rampante), et enfin celles à toit courbe en arc.