A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T U V W Z
Tableau Epaisseur d'un mur dans l'ouverture d'une fenêtre en façade. 
Tablier Rideau métallique placé devant le foyer de la cheminée. Petite paroi verticale habituellement destinée à habiller un ouvrage: le tablier d'une baignoire, par exemple. Partie supérieure d’un pont qui porte la chaussée ou la voie ferrée
Talc Autres appellations : talc de Venise, craie de Briançon, silicate de magnésium. Se trouve soit en poudre, soit en bloc. Inodore et incolore. Soluble dans l'eau.
Taloché Se dit d'un revêtement (béton, plâtre, enduit...) étendu à !'aide d'une planche munie d'un manche sur une de ses faces et appelée « taloche ». 
Tampon Tissu fin de coton enroulé autour d'un morceau de ouate, manipulé à la main pour appliquer la gomme laque dans les techniques du vernis au tampon et de la laque.
Taxe d'enlèvement des ordures ménagères Les communes dans lequel il existe un service d'enlèvement des ordures ménagères peuvent décider de l'instituer. Y sont soumis les propriétaires de propriétés bâties. Elle se calcule à partir de la taxe foncière.
Taxe d'habitation (TH) Taxes perçues au profit des collectivités locales dont elles décident du montant. Y sont soumis les personnes jouissant sur la commune d'un local meublé privatif, qu'ils soient propriétaires, locataires ou occupant à titre gratuit. Elle est aussi calculée à l'aide de la valeur locative cadastrale. La commune en perçoit encore la partie la plus importante.
Taxe foncière sur les propriétés bâties (TB) Taxes perçues au profit des collectivités locales dont elles décident du montant. Y sont soumis les propriétaires de propriétés dotées d'une construction perpétuelle, de bateaux amarrés en un point fixe et aménagé, de terrains cultivés ou non utilisés pour la publicité, d'ouvrages d'art et de voies de communication autre que publiques, de terrains utilisés à des fins industrielles ou commerciales, de dépendances immédiates de bâtiments. La majeure partie des recettes est attribuée aux communes. Elle est calculée en fonction de la valeur locative cadastrale.
Taxe foncière sur les propriétés non bâties (TNB) Taxes perçues au profit des collectivités locales dont elles décident du montant. Y sont soumis les propriétaires de propriétés. En sont exonérés les propriétaires payant déjà la TNB. Le calcule se fait aussi à l'aide de la valeur locative cadastrale. La commune en perçoit encore la partie la plus importante.
Tempera Technique de peinture à base de liant-émulsion comme le jaune d'oeuf, très utilisée par les artistes au Moyen Age. Les oeuvres a tempera sont généralement imperméables et ne se décolorent pas parce que la peinture ne contient aucune huile végétale. Les couleurs ne vieillissent pas et restent remarquablement vives.
Tendeur à plomb outil servant à redresser les baguettes de plomb dans un étau. Le plomb, initialement mou et courbé, doit être solidifié avant la plombure. 
Térébenthine Appelée aussi essence ou huile de térébenthine. C'est un liquide légèrement coloré, à l'odeur forte, jaunit à l'air. Se dissout dans l'éther et l'alcool. S'emploie pour diluer et comme solvant des peintures, cires et graisses. Danger : produit inflammable et toxique, irrite la peau. A conserver au frais, bien fermé et hors d'atteinte des enfants.
Terre de Sommière Aussi appelée terre à foulon. C'est une poudre d'argile, de couleur variable suivant son origine (terre de Sommières, etc.). Teinte blanche courante. Vendue en poudre ou moulée en tablettes. ""Pierre"" à détacher. Toutes les argiles sont des ""terres nettoyantes"" et sont idéales pour traiter tous les problèmes dus aux corps gras.
Tête de bergère Fixation servant à bloquer les volets. 
Tirage Dépression qui, à partir du sommet d'un conduit de fumée, a pour effet d'une part de créer un appel d'air frais qui alimente le foyer, d'autre part de favoriser l'ascension des fumées et gaz brûlés dans le conduit. L'expérience a permis d'établir les rapports adéquats, pour un bon tirage, entre l'ouverture du foyer, la section du conduit et la hauteur de ce conduit.
TLE Taxe Locale d’Equipement. C’est une des contributions obligatoire dues par le bénéficiaire d’un permis de construire. Elle a été instituée dans les années 70 pour financer les nouveaux équipements. Elle est régie par le Code Général des Impôts (art. 1585 A à 1585 H notamment). On la calcule sur la valeur de l’ensemble immobilier et peut éventuellement être majorée par le conseil municipal. Elle s’applique sur presque toutes les communes dotées d’un POS. Pour plus d’informations, voir le Code de l’Urbanisme.
Toiture Tout ce qui recouvre une construction. 
Tomette Petit carreau en terre cuite utilisée fréquemment pour revêtir les sols des maisons de style rustique. 
Topographie Ensemble des informations concernant la forme, la pente et les dimensions du terrain. C'est dans la pratique un plan de géomètre sur lequel on trouve des courbes de niveaux qui définissent la forme du terrain. Ces renseignements sont obligatoires pour positionner la construction sur le terrain.
Trame de façade Schéma de construction unitaire avec des structures horizontales et verticales qui est répété de façon régulière le long de la façade, afin de la constituer. Cela comprend en particulier la taille et la position des différents types de fenêtres les unes par rapport aux autres, ainsi que celles des balcons.
Trame de plan Quadrillage qui correspond, sur un plan, au réseau des axes des points d’appui d’une construction ( poteaux, pieux de fondation…). Ensemble formé par des modules de construction répétitifs.
Transparence Ce mot ne demande aucune définition, tellement il est commun. En architecture, la transparence est utilisée de manière pratique mais aussi artistique. Elle permet de jouer avec la lumière, le paysage, … S’opposant à la lourdeur du béton ou du plein, elle permet de dégager des espaces.
Trappe de visite Ouverture munie d'un panneau amovible permettant la visite et la réparation des canalisations (elle sont placées sur les gaines, ou le tablier des baignoires, elles peuvent permettre l'accès au vide sanitaire...)
Travée  Espace situé entre 2 éléments de structure (fermes, poteaux, poutres, murs...).
Travertin Pierre calcaire, compacte, largement utilisée dans les entrées d'immeuble. 
Treillage Lattes de bois, plastique ou parfois métal utilisées pour décorer ou clore. 
Trémie Espace vide permettant le débouche d'un escalier ou d'une rampe entre deux niveaux ou deux étages.
Tripoli Roche silicieuse finement pulvérisée servant d'abrasif léger. On l'applique avec un chiffon sur les peintures et les vernis, pour créer une adhérence permettant à la couche suivante de mieux tenir. Contrairement aux papiers abrasifs, le tripoli ne raye pas la surface.
Trullisatio couche non-finie - première couche de plâtre que l’on applique sur les murs de brique ou de pierre, d’où son aspect ‘rugueux’. Sa surface irrégulière et grossière permet aux couches successives de bien adhérer.
Trumeau Partie de mur entre deux ouvertures. 
Tuile canal Encore appelée romaine ou creuse; se trouve essentiellement sur les maisons du Sud parce qu'elle peut s'adapter à des toits de faible pente. 
Tuile mécanique Encore appelée tuile à emboîtement, elle permet, par sa forme, d'assurer une étanchéité tout en minimisant le recouvre- ment. De ce fait, on utilise moins de tuiles au mètre carré et ce sont les tuiles les plus économiques pour des couvertures dont la Pente dépasse les 22 %. 
Tuile plate En terre cuite, elle est dite « petit moule » lorsqu'elle est de petites dimensions (16 x 24 cm ) et « grand moule » pour des cotes de 20 x 38 cm. 
Tuiles Matériau de couverture en terre cuite, en béton ou accessoirement en verre. Il existe trois grandes familles de tuiles: